Chaque année, plus d’un milliard de touristes traversent une frontière pour partir en vacances. Le tourisme impacte fortement sur notre précieuse planète : la pollution, l’utilisation démesurée des ressources naturelles, la menace de la biodiversité… Le voyageur, s’il est soucieux de la préservation de la nature, doit agir avec respect et adopter une attitude éthique et responsable.

Respecter les us et coutumes du pays

Chaque pays a ses coutumes, sa religion, son économie… Les formules de politesse et marques de respect peuvent être très différents. Certains lieux de cultes nécessitent de porter un code vestimentaire particulier. Apprendre quelques mots de base de la langue étrangère montrera votre intérêt envers la culture. Alors pour éviter le choc culturel, renseignez-vous sur les coutumes du pays avant de partir.

Respecter les us et coutumes à l'étranger

Se déplacer intelligemment

Privilégiez les modes de transports les moins polluants dès que vous en avez l’occasion, notamment pour les courtes distances. Du plus polluant au moins polluant il y a l’avion, la voiture, le bus et le train. Empruntez les transports en commun le plus souvent possible. Évitez de prendre l’avion pour un week-end.

Voyager léger

Voyager léger est tout un art qu’il m’a fallu apprendre petit à petit. J’ai écrit un article expliquant quel type de vêtements choisir et comment préparer au mieux sa valise légère.

Respecter les us et coutumes à l'étranger

Séjourner chez l’habitant

Participer à l’économie locale en logeant chez l’habitant, dans les chambres d’hôtes ou petits hôtels peut provoquer une satisfaction. Le prix sera plus raisonnable et l’ambiance plus chaleureuse. Vous apprendrez davantage sur un pays en voyageant de cette façon.

Manger local

Le voyage est synonyme de découverte de nouvelles saveurs, découvrir l’inconnu à travers les plats locaux. Consommer local est l’une des actions les plus engagées en voyage. Les hôtes de votre B&B et les expatriés seront de très bons conseils. Les marchés sont également de parfaits endroits pour découvrir les produits locaux.

Il ne faut pas toujours écouter les préjugés ! A titre d’exemple, la gastronomie de la Grande-Bretagne souffre encore d’une mauvaise réputation. Pourtant je n’ai jamais aussi bien mangé qu’en Ecosse, et j’ai goûté de délicieux plats en Angleterre !

Le Slow Travel

Le Slow Travel consiste à prendre son temps en voyage, quitte à revenir plusieurs fois dans un même pays. Pour certains le slow travel c’est partir plusieurs semaines voire plusieurs mois mais on ne peut pas tous se permettre de prendre autant de congés d’un coup.

L’essentiel du slow travel est de privilégier la qualité, de découvrir un lieu plus en profondeur et en savourer chaque instant. Ne pas enchaîner les kilomètres. Se permettre de « s’ennuyer » au lieu de courir après les bus et les activités. Profitez-en pour vous relaxer en randonnée, prendre des cours de cuisine en voyage…

Et vous vous sentirez plus libre, plus détendu ! En restant plusieurs nuits au même endroit, vous pouvez avoir l’opportunité de créer de vraies relations avec les locaux.

Respecter les us et coutumes à l'étranger

L’écovolontariat

Effectuer une mission d’écovolontariat à l’étranger permet d’agir pour la protection de la biodiversité tout en découvrant un nouveau pays, de nouvelles cultures.

Le site eco-volontaire répertorie des missions d’écovolontariat selon les pays. Il y en a même de gratuites. Sachez que les demandeurs d’emploi bénéficient souvent d’une réduction.

Le site cybelle-planete.org propose également des missions d’écovolontariat classées par mission, thème et pays.

Ne pas nourrir les animaux sauvages

Il n’est pas recommandé de nourrir les animaux sauvages dans certaines zones.

Par exemple, la population des marmottes s’éteint peu à peu dans les Alpes à cause des touristes qui leur donnent à manger. Elles ont du cholestérol. Les singes peuvent devenir voleurs si les humains leur donnent à manger.

Respecter les us et coutumes à l'étranger

Bannir le tourisme des éléphants

Le tourisme des éléphants dans le Sud Est de l’Asie et en Thaïlande est encore trop encouragé par les touristes inconscients. Les balades sur le dos d’un éléphant, les spectacles d’éléphants… toutes ces activités qui font que ces pauvres éléphants ont été maltraités pour être dressés et le sont encore !

Envisagez plutôt d’aller visiter les sanctuaires et refuges d’éléphants qui leur permettent de vivre paisiblement, où ils sont bien traités. Ainsi vous améliorerez la vie de ces doux animaux et vous participerez à la destruction du tourisme des éléphants.

Il a fallu plusieurs mois à Lost LeBlanc pour faire discrétement cette vidéo sur le tourisme des éléphants. Elle a été supprimée de Youtube pour cacher la vérité. De nouveau en ligne, il faut la partager un maximum et sensibiliser les voyageurs.

Acheter les souvenirs à un prix raisonnable

Achetez vos souvenirs auprès des commerçants et artisans locaux. Ne marchandez pas si c’est pour essayer de payer un prix dérisoire. Il est bien connu que les commerçants augmentent les prix pour les touristes mais il faut comprendre qu’ils ont besoin de cet argent pour vivre. Alors négociez raisonnablement en comparant le prix proposé par différents vendeurs.

Les tips – pourboires

Laissez des pourboires en fonction de l’usage. Aux USA, comptez 15% de la note, en Angleterre ce sera entre 10 et 15%… Peu importe le pays, nous laissons souvent un pourboire lorsque nous sommes satisfaits du service.

Préserver l’environnement

On voit encore tellement de déchets et de mégots dans la nature qu’on se demande comment les gens peuvent-ils agir ainsi alors que notre planète est en danger. Ne serait-ce que pour le respect d’autrui et de l’environnement… Essayez de ramasser quelques détritus lorsque vous en avez l’occasion.

Le patrimoine culturel est précieux. Ne gravez pas les monuments, ne marchez pas sur les zones fragiles, ne déplacez pas les objets… A Fairy Glen sur l’île de Skye en Ecosse, les visiteurs déplacent les rochers pour créer des spirales sur l’herbe afin de créer une atmosphère magique et inventer un rituel. Cela peut aussi être dangereux pour les animaux en liberté. Les habitants de Skye enlèvent ces spirales de pierre de temps en temps dans le but de garder Fairy Glen dans son état naturel.

Des produits non agressifs pour l’environnement

Que ce soient les produits cosmétiques, les produits de nettoyage… privilégiez ce qui est bon pour la planète et l’environnement.

La lessive écologique Les Petits Bidons

Si vous n’avez pas le temps de faire votre propre lessive, Les petits Bidons le fait pour vous avec une lessive française engagée qui respecte la peau et la planète. 3 formules d’abonnement sont proposées selon vos besoins.

La brosse à dent écologique rechargeable Caliquo

Caliquo est une entreprise française qui nous propose enfin des brosses à dents rechargeables et écologiques. Le plastique est un sérieux problème pour notre Planète alors réduisons autant que possible cette consommation.

Bien choisir la matière de ses vêtements

Les fibres naturelles nécessitent moins de lavages. Plus les vêtements comportent des fibres naturelles, plus la quantité de ressources naturelles utilisées est limitée et moins de plastique est rejeté dans les océans. Et vous sentirez moins la transpiration…

Pour vos randonnées ou tout simplement vos balades en ville, je vous conseille ces marques : Icebreaker, Ortovox, Patagonia.

Ne pas gaspiller

Faites attention à votre consommation d’eau, de nourriture… de tous les jours, que ce soit à l’hôtel, chez vous ou chez l’habitant. A l’hôtel, demandez à ce que vos draps et serviettes ne soient pas lavés tous les jours.

Compenser son voyage

Après un voyage, pourquoi ne pas faire un don à des projets de protection de l’environnement par exemple ? Ou acheter des produits du commerce équitable… Votre esprit sera plus tranquille en compensant votre empreinte carbone.

Témoigner des richesses et des fragilités de la planète

Nous n’avons pas tous l’occasion d’observer la fragilité de notre Planète de l’espace comme Thomas Pesquet mais nous nous en rendons compte à certains endroits marqués par le changement climatique, la pollution ou affectés par le tourisme de masse. 

Lorsque vous partagez vos souvenirs de vacances avec vos proches ou sur les réseaux sociaux, touchez un mot sur la fragilité de la planète et n’hésitez pas à donner des conseils pour voyager mieux.

Si vous avez de bons conseils à partager, je serais ravie de les lire.

Prolonger le voyage.

Voyager léger quand on est une femme

Il n'y a pas si longtemps que ça, je voyageais encore avec ma grosse valise, beaucoup trop remplie. Je ne me préoccupais pas de trier mes vêtements, j'entassais sans réfléchir. Et au retour, je râlais car je n'avais plus de place pour ramener des souvenirs et je...

Portugal dos Pequenitos : le Portugal en miniature à Coimbra

Portugal dos Pequenitos – le Portugal des tout-petits – situé à Coimbra, amuse aussi bien les petits que les grands.Le parc rassemble les monuments historiques du pays en miniature, les maisons typiques de chaque région et des îles, et montre la présence portugaise dans le monde, les colonies portugaises.

Pin It on Pinterest